INTERNET

La TSR introduit la TV à revoir en Suisse

Par Jean-Charles Canet le 26.02.2009 à 00:00

Pour la première fois, une fiction étrangère peut être rattrapée sur le Web. Celle qu’on n’attendait pas ouvre le bal: «Top Models».

La grande famille de " Top Models".
Image: tsr

La TSR a introduit hier deux nouveautés sur son site Internet www.tsr.ch: la possibilité de visionner les vidéos dans un mode «haute qualité» (HQ) et la catch-up TV appliquée pour la première fois à une fiction étrangère. Catch-up TV, l’anglicisme est barbare. On lui préférera «TV à revoir» ou «TV à rattraper». Le concept traduit la possibilité pour un téléspectateur qui a loupé une émission (et oublié de l’enregistrer) de la retrouver en libre vision sur Internet pendant une période donnée. Sept jours généralement en Europe. Ce type de service a déjà été inauguré notamment en France par TF1, M6 et Canal+ mais restait inaccessible aux suisses. Car, pour des questions de droits, les ordinateurs qui tentent d’y accéder depuis l’étranger sont repérés et interdits d’accès. Même régime pour la «TV à revoir» introduite en Suisse mais à l’envers. Ce sont nos voisins qui se verront prier de rester sur le paillasson.

Increvable soap opera
Ce qui surprend, c’est d’apprendre que la première fiction étrangère à être rattrapable en Romandie n’est autre que le vénérable et increvable soap opera Top Models, là ou on attendait plutôt une série branchée sur un public plus jeune et plus féru d’Internet, telle Les experts ou Nip/Tuck. Le pourquoi du comment est simple: là ou les producteurs de Top Models accordent toutes les facilités aux diffuseurs pour augmenter la visibilité de l’ancêtre, les autres ayants droit Nord-Américains ont adopté un modèle économique différent: l’autorisation de diffusion en catch-up TV est subordonnée à une notion de partage de revenus publicitaires. Mais la concession de la TSR ne permet pas de faire une quelconque publicité sur son site. Ses responsables sont donc coincés tant que leurs interlocuteurs n’envisagent pas de s’adapter aux particularismes régionaux qui font la beauté de l’Europe en général et de la Suisse en particulier. Autrement dit, voir une série américaine de prestige en «TV à revoir», c’est loin d’être pour tout de suite. En revanche, précise Guy Dessaux, responsable Multimédia TSR, des fictions françaises et des dessins animés pourraient compléter assez vite une base actuellement composée, outre Top Models, de quelques documentaires. Face à une offre qui n’atteindra que très lentement sa masse critique, quelle alternative reste-t-il sur Internet? Aucune pour qui voudrait faire sa propre «TV à revoir» l’esprit tranquille mais une infinité pour celui qui sait naviguer dans un marais ou la pratique légale ou illégale reste floue.

Un tour dans le marais?
A titre d’exemple, l’internaute bien informé peut se rendre sur un site «catalogue de fichiers» tel que mininova.org. Parmi eux, se trouve très probablement l’épisode d’une série qui vient d’être diffusée aux Etats-Unis. Avec un peu de chance, la vidéo sera même sous-titrée en français. Pour le rapatrier sur son PC, un programme préalablement téléchargé et installé (Vuze, par exemple) se charge de l’opération. Cela paraît compliqué? Rassurez-vous, même avec de la pratique cela le reste plus qu’un tantinet.

Boutique

Livres, DVD, accessoires à des prix avantageux!

shop.tdg.ch

Boutiques à Lausanne: Avenue de la Gare 33 et Place Pépinet 3.

Mon abonnement
Services abonnés

Abonnement et renseignements

Nous contacter

Tél. 0842 850 150
lu-ve 8h-12h/13h30-17h

Fax 022 322 33 74

Depuis l'étranger:
+41 22 322 33 10

Adresse postale:
Service clients
CP 5306
1211 Genève 11